19.9.14

De l'importance de la confiance (la génétique cette catin)



Mon chéri,

Je repense à notre conversation d'hier à propos de ton avenir et de tes études et je crois que j'ai été maladroite...

Si j'ai du mal, moi la grande gueule, à te dire les bonnes choses je vais tenter de les écrire pour que tu puisses les lire, les re-lire, les garder et y réfléchir...
Tout d'abord, JE SUIS FIÈRE DE TOI et J'AI UNE ABSOLU CONFIANCE EN TOI, une absolu confiance en toi à t'en sortir, une absolu confiance en toi à trouver ton équilibre, je le sais j'en suis sur depuis ton plus jeune âge...  tu as toujours réussi à rebondir, et à t'imposer (tu veux qu'on parle de l'accouchement?)

Je suis convaincue de ton intelligence, de ta curiosité et de ton positivisme à toute épreuve, tu es un peu comme moi toujours prêt à déconner, à rire, oui mais si tu es comme moi je sais aussi que des fois ça peut cacher des choses sombres, des peurs, des angoisses et un manque de confiance en soi

Alors premièrement un truc imparable mon coeur : ce n'est pas parce que tu échoues que tu es un raté,
ce n'est pas parce que tu tombes que tu ne te relèveras pas,
ce n'est pas parce que tu te trompes de route que tu ne peux pas faire demi tour ou trouver une autre issu,
ce n'est pas parce que tu prends un coup que tu vas garder un bleu (tout a une fin mon chéri...absolument tout)
ce n'est pas parce que maman gueule que maman a raison (ah si! ça pour le moment ça reste vrai)...

Je m'inquiète, comme toutes les mères de fils en terminale je suppose, mais je regrette infiniment de te coller mes inquiétudes, je regrette de te faire peur avec le chômage, les études, le métier qui va bien, l'avenir... je regrette de grignoter ta confiance, je vais essayer de ne plus le faire.

Mon unique souhait mon amour, ce n'est pas que tu sois le meilleur, que tu réussisses tes études, que tu sois un champion, que tu ramènes une mention au bac...NON! FAUX! mon unique et plus profond désir c'est que tu sois épanouis, que tu aimes ta vie QUE TU T'AIMES, que tu te fasses confiance... (et que tu ne mettes plus tes chaussettes en boule au sale)

Pour cela il va falloir que tu continues à être celui que tu es, et que tu le cultives : sois curieux, sois critique (sans cynisme surtout, fais gaffe c'est important, critiquer ne veut pas dire démolir, tout rejeter, se moquer ou être insolent)
Ce n'est pas facile mais c'est largement à ta portée, tout d'abord pose un peu ta console/iphone, lis plein de trucs différents,  feuillettes plein de revues différentes, regardes plein de films différents, écoutes plein de gens différents et poses toi plein de questions...
Explore, plonge, creuse, test, écoute..
et de cette façon tu trouveras ce qui te plait et ce qui te dérange...
Ce qui te rend heureux ou malheureux...

Je t'aime
Maman

ps : n'oublies pas quand même de faire ton lit




12 commentaires:

  1. bravo!!
    moi j'aurais adoré lire ça de ma maman, ça doit faire du bien ;-)
    bon, je l'archive et je le ressors dans 14 ans....

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, merci, super, j'aurais adoré savoir écrire la même lettre au mien.
    Bonne soirée et bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. essaye tu verras ça sort tout seul ;)

      Supprimer
  3. Trop de love dans cette famille, et ton fils il t'a répondu par sms de son iphone ? lol
    C'est magnifique, je me retrouve entièrement, le mien est en seconde...cordial bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!
      oui lakima il m'a répondu...
      bon courage à toi pour ces 3 années à venir, le lycée c'est chouette mais c'est lourd en même temps ;)

      Supprimer
  4. Superbe, magnifique, plein d'amour et tout et tout.... ça vous fait monter au 7ème ciel une telle déclaration !
    Et je suis certaine que le destinataire n'est pas prêt d'arrêter de la lire
    Génial

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 7eme ciel je suis pas sur, il a d'abord son bac a passer ahahah

      Supprimer
  5. Inconditionnel
    (la maman du fiston résilient en 4ème)
    et essentiel
    (la prof de lycée)

    good luck stressless
    (les futés rebondissent toujours même sans linéarité :)

    Dommage pour les vêtements de fille, elles doivent avoir le même âge (11 ans et demi en 10-12 ans :)

    Bel ..été..;indien
    (et courage pour le pilates, y'a des groupes sympas et séances..humaines!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. franchement le pilates ça va de mieux en mieux, je m'adapte ;)
      merci pour ton mot en tout cas et à bientôt...

      Supprimer