6.7.12

Cannes-Lantha, le jour où j'ai compris qu'on allait tous mourir...

"recréer la vie si besoin" si c'est pas magnifique

Sur une echelle de 1 à 10 concernant l'amour pour les insectes disons que je me situe aux alentours de 10 .......avec un moins devant, c'est pas que je les déteste hein, j'avoue dans l'herbe, loin de la maison, je ne suis pas vraiment agressive, voir même je les aide à trouver leur chemin.... (en leur appuyant fort sur la tête)
Disons donc que j'aime toute sorte de vie, même petites et vilaines (je parle pas de mimi mathy tékon), mais loin de mon habitat.
Faut pas déconner c'est pas parce que c'est plus petit que c'est forcement gentil,
le premier qui me dit  "c'est pas la petite bête qui va manger la grosse" je lui montre la taille du bouton sur mon cul (qui n'est pas gros non plus je t'interdis) (mon cul pas le bouton) c'est à dire une pastèque en fait, que m'a laissé donc au choix un moustique-une araignée-une méduse-un brontosaure.

Anychemin je dors sous un toit, enfin dit comme ça on dirait que je viens de passer de sdf à locataire, non je veux dire que ma chambre est placée directement sous le toit et bizarrement je pensais que l'insecte y serait moins présent qu'au ras du sol,
que nenni, doigt dans l'oeil...jusqu'à l'omoplate

Pour la faire court (mais pas tant que ça)
En 2009 tout d'abord il y a eu l'épisode du rat, retrouvé dans le vélux, complétement aplati recouvert d'asticots, vélux que mon homme avait pris soin de démonter pour comprendre d'où venait ses charmants rampants mal-odorants. Il s'est donc pris un magnifique cadavre en plein face et quelques asticots avec et me dit régulièrement d'aller me faire trombonner quand je lui dis qu'il y a de nouveau des rats sur le toit....
En 2010 il y a eu l'épisode fourmis volantes. Un soir d'été, découverte du mur du fond de la chambre totalement noir, mur blanc à l'origine, non pas parce que chéri avait eu envie de redécorer la chambre telle une blogueuse en crise de Farrow and ball, mais parce que sa mère-la-colonie-de-fourmis'volantes avait trouvé coulos de venir squatter quelques heures ma tête de lit. Évidemment pour la petite histoire je n'ai pas de plafonnier dans la chambre, je suis obligée de me diriger à tâtons jusqu’à la lampe de chevet, tu peux donc imaginer ma réaction quand j'ai appuyé sur l'interrupteur le nez à 1.5 cm de 2 000 000 fourmis volantes. Réaction d'ailleurs totalement con et inutile sauf à vouloir faire voler 1 000 000 (la moitié donc) directement dans ta gueule.
En 2011 il y a eu la découverte de la psychologie du  frelon. Ces doux êtres volants qui trouvent original chaque été de venir coller leur sales culs sur le bord de ma fenêtre. Normalement je les guette et les chasse avant l'invasion mais cet été là  ils ont été plus rapides que nous et ont construit en quelques heures un magnifique château de Versailles miniature. Dans un élan de solidarité et parce que depuis l'épisode du rat, l'homme tente de m'inculquer quelques bases d'autonomie j'ai voulu gérer seule ........j'ai appelé les pompiers.
Sache, jeune padawan que le pompier, ce fantasme ambulant qui vend des calendriers en t'envoyant toujours les plus moches et dégueulasses de la caserne, ne se déplace plus pour le frelon. Même quand tu lui précises que tu veux bien l'attendre en nuisette violette, épilée frais. Nan le pompier s'en carre de ton problème de frelons, voir il s'en branle même (avec ses collègues dans un bus). En revanche avant de raccrocher il te prévient qu'il faut y aller mollo avec ce genre d'insecte "pas de bombe, pas d'agression, le frelon est vengeur, si il se sent attaqué il rapplique avec ses collègues".
Je confirme, une vraie caillera le frelon
J'ai testé pour vous
Effectivement si tu balances un petit coup de bombe vers la niche (je sais on dit "colonie" mais le frelon c'est un peu le pitbull de l'insecte tu vois), il s'arrache vite fait.....et reviens avec TOUS ses copains!!!! J'ai dormi 3 jours dans une autre chambre pendant que les frelons se tapaient sur les cuisses de rire de m'avoir foutu la peur de ma vie.

Nous voici donc arrivés à 2012, je sens que tu as hâte (ou alors tu t'es déjà cassé vu qu'y'a les soldes)
Je te préviens je valide définitivement l'idée de la fin du monde en 2012, vu ce que je viens de vivre en 1 semaine c'est obligé il se passe un truc, on va droit dans le mur. Les insectes, les petites bêtes, les animaux, sont tous au courant du machin, ils reprennent la main, veulent nous me faire passer un message, genre "c'est notre tour tu as pourri la planète , tu te casses."
Samedi matin donc, je décide de changer la photo d'un cadre dans ma chambre (ouai toujours cette foutue chambre!) je prends le cadre et découvre un petit tas de cocons collés au dos du cadre. Stupeur et tremblements, voir vomissement, je dépose le truc sur le bord de la fenêtre et appelle me pète les cordes vocales sur l'homme. Ni une ni deux il me rassure, "juste des cocons de guêpes maçonnes" qu'il me fait (je suis tellement rassurée si tu savais) et décollent les cocons sur le bord de la fenêtre.
Craquage et explosion des cocons tels des biscuits secs. Découverte d'une vingtaine.......
d'ARAIGNEES!!!!
A partir de là, j'avoue j'ai perdu mon sang froid et dit des choses qui dépassaient ma pensée.
(d'ailleurs je ne connais même pas votre mère)

Le lendemain à peine remise de l'épisode "ALIENS dans ton cadre", je suis en train de diner dans le jardin et je découvre pendant au-dessus de la fenêtre (de la chambre) (elle est maudite ou c'est moi?) un tuyau ou corde ou morceau d'isolant (dixit mon beau-père) (qui devrait s'acheter des lunettes).
La Lara Croft qui sommeille en moi décide de rappliquer (cette connasse) et je monte sur le toit (via le velux) (qui n'est donc plus habité par le rat...j'espère).
Je m'allonge sur les tuiles, dit quand même à mes enfants, mon mari, que je les aime et j'envoie la main...
J'attrape donc un bout d'isolant tu crois? mouahahahah dans ta face l'isolant!!
J'empoigne un...SERPENT....mort....et à moitié bouffé............
vismavie d'amazonienne, kohlanta c'est pour les PD!

Attends, pars pas, c'est pas fini
Quelques jours plus tard je suis en train de lire sous la vigne vierge, un thé à la main. L'homme, proscratinien de compét, se décide après 8 semaines de réclamation, de couper la vigne qui commence à envahir la vue.
Soudain il cri....forcément je cri aussi (même si à ce stade c'est surtout la surprise et la brûlure du thé sur la poitrine qui me fait gueuler)....apparemment cette grosse pute d'araignée ne fait pas des cocons QUE derrière mes cadres photos...Elle aime bien les feuilles de vigne aussi
elle veut me faire passer un message j'te dis...

Voila tu peux comprendre que l'amour des bêtes chez moi est, comment dire, de plus en plus limité.
Je te passe l'épisode le lendemain du hérisson trouvé sous le BBQ (vivant je précise) (pour une fois) c'est mignon un hérisson...même si ça m'a couté le vol plané d'1 kg de saucisses avec atterrissage sur le sol! forcément j'suis un peu sensible en ce moment, m'en faut peu pour que je sursaute...t'as bien compris que la blague du "t'as une araignée dans les cheveux" peut te valoir un coup de boule de champion...j'ai les nerfs à vif  même les moustique me font sursauter....
le syndrome de la Tourette du à la peur des bêtes c'est possible?


22 commentaires:

  1. Pour info Caro, le hérisson est ton meilleur pote ! il mange aussi les insectes en plus des escargots et autres limaces !

    RépondreSupprimer
  2. Mais ROCA tu vis ou ??? C'est pire que la foret amazonienne chez toi !!!
    C'est quoi ces araignées ??? Quelle espece je veux dire ??...
    C'EST ENORME/HORRIBLE/AFFREUX/DEGUEU (et j'en passe) !!!
    Et ton serpent (pas elephant - heureusement) -- qui se balancait sur une toile toile toile d'araignée ... -- a moitié bouffé (par qui? le rat?) .... pardon j'suis partie vomir!

    En tout cas, un bon fou rire avant le week-end, ca fait toujours du bien ^_^
    "c'est notre tour tu as pourri la planète , tu te casses."
    Un très grand moment, du grand ROCA, merci.
    Anaïs

    PS. je suis avec toi pour l'elimination des insectes!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Tou é en pleine forme ma Roca ! et merci à nos amis les insectes sans lesquels ce billet d'anthologie n'aurait pas vu le jour !
    l'épisode des fourmis volantes reste mon préféré... et alors "la blogueuse en pleine crise de F&B"... triple LOL ;-DDD
    Haude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahah je l'ai ecrite en pensant tres fort à toi, Mo' et d'autres cette petite phrase, speciale cacedédi :)

      Supprimer
  4. Le cocon qui explose... mais ça aurait pût être pire. Tu aurais pût ne pas le voir et qu'il explose chez toi et donc te faire envahir...

    RépondreSupprimer
  5. Dis voir est-ce que ce ne serait pas ta catin de chatte qui a vanté ta maison comme étant la plus accueillante du quartier à nos amis les insectes?

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très élégamment en train de me gratter partout devant mon écran... Je déteste ces saloperies d'insectes!!!
    Mais j'adore quand tu te remets à écrire...
    Isa

    RépondreSupprimer
  7. ROCA !!!! Merci. J'ai ris... j'ai aussi flippé. Je pense que je vais allez faire le tour de tout mes cadres...aux cas où.

    RépondreSupprimer
  8. et le syndrome de la Tourette, c'est la spéciale cacedédi pour Urs?
    mdr ton billet! ;-))

    RépondreSupprimer
  9. Si tu veux, je te raconte mes histoires vraies de vie africaine genre la pierre sur laquelle je marche qui se révèle un cafard même pas mort apres mes 90kg ou l'insecte dans la carafe de nuit qui finit dans la bouche de ma copine... Je pense que tu es prête maintenant pour habiter à Lagos.

    RépondreSupprimer
  10. Si tu veux, je te raconte mes histoires vraies de vie africaine genre la pierre sur laquelle je marche qui se révèle un cafard même pas mort apres mes 90kg ou l'insecte dans la carafe de nuit qui finit dans la bouche de ma copine... Je pense que tu es prête maintenant pour habiter à Lagos.

    RépondreSupprimer
  11. Si tu veux, je te raconte mes histoires vraies de vie africaine genre la pierre sur laquelle je marche qui se révèle un cafard même pas mort apres mes 90kg ou l'insecte dans la carafe de nuit qui finit dans la bouche de ma copine... Je pense que tu es prête maintenant pour habiter à Lagos.

    RépondreSupprimer
  12. Je viens de penser... tu sais que j'ai manger une chenille en Afrique un jour ? Cuis à la poêle... Si jamais les chenilles débarque à la tête de ton lit et qu'il te prend l'idée de les faire frire... ne LES MANGE PAS. C'est dégueulasse, tu as toute les pattes qui te reste coller dans les dents et ensuite tes bonnes pour avoir des brûlures d’estomac pendant des mois... Bref. 3615 ma vie, mais je voulais te prévenir... méfie toi des chenilles qui dorment peut être chez toi.

    RépondreSupprimer
  13. Tu es notre Indiana Jones Poulette ;)) !!
    IL te manque quand même un truc au tableau : les limaces !! Ca tombe bien, j'en ai plein mon jardin, je vais te faire un p'tit colis hihihi !!!
    Bob

    RépondreSupprimer
  14. Pauvre; pas facile ces araignées; pourtant ce sont les moins dangereures comme pour le hérisson d'ailleurs
    vous n'êtes pas prête pour la vraie aventure
    Restez dans le béton avec pleins de pulvérisateur
    Ne vous pulverisez pas vous même
    Animal dangreux qui tue beaucoup autour de lui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anonyme la vraie aventure c de regarder ton commentaire et de rester polie, et tu vois finalement je m'en sors pas si mal....je t'aime aussi...

      Supprimer
  15. Je tombe sur ton blog par hasard, et maintenant je pleure.... de rire!!!!!!!!!!! Ton post (en dépit du côté affreux de la chose) était juste excellent!!!!!!!!!!! Un truc de dingue!!! Mais le must, je crois que c'est le serpent mort à moitié bouffé!!!!! Arfffff, la fin est proche!!! ;) ;) ;)

    RépondreSupprimer
  16. le prochain coup tu vas tomber sur quoi? un croco dans la cabane de jardin? Sans rire t'as pas de bol niveau bestiole :/

    RépondreSupprimer
  17. arf pas cool tout ça...
    vive Paris :-)

    RépondreSupprimer
  18. Je vais mettre cet article en collector !

    RépondreSupprimer