24.9.13

le tétris du Pitmule (la piscine suite et fin)

(résumé de l'épisode précédent : la taulière (moi) un soir de juin après quelques verres de rosé doucement sirotés dans son jardin propose à son mari de construire une piscine plutôt que de partir en Corse cet été...Ce dernier sans doute euphorisé par l'idée magnifique de sa dulcinée (ou par le côte de Provence) accepte de relever le défi) (incroyable après 13 ans qu'il me suive encore dans mes idées à la con) (c'est beau l'amour) (ou le rosé)

Pris d'une envie irrépressible de venir me prouver lequel de nous 2 a des couilles dans cette maison, l'homme décide de prendre les choses en mains et se pointe quelques jours après au volant d'un bobcat...si! si! la fameuse mini pelle de chantier, la vraie
Sur son visage un sourire de petit garçon à qui on aurait offert la collection complète de GI Joe (ou de playboy)
Sur ma gueule le masque figé de la terreur .... et du doute (hashtag famillepierrerichard je te rappelle)

Petit aparté mathématique : "Si je dois creuser un trou de 6 m par 4 sur une profondeur de 1,20 m et avec un godet grand comme un verre à dents, sachant que la taille du terrain de permet pas d'entasser la terre retirée du trou, combien de temps cela me prendra t-il?"
vous avez 2h
Te casse pas...on a compris : ça prend plus de temps que de me coller le derche sur le transat dans la baie d'Ajaccio
Nous avons donc creusé, trié, cassé des pierres puis deplacé de la terre pendant..... 1 mois, chaque week-end
Tu avoueras que le week-end quand tu bosses et qu'il fait chaud (on est en juillet) t'as plutôt envie d'aller te balader en chantant lalala sur la plage que de trier les petits des gros cailloux en criant puteputepute... parce que tu pourrais jeter les cailloux avec la terre dans un coin mais petit 1 tu n'as pas de coins, petit 2 tu as besoin des cailloux pour faire un muret (et petit 3 ta voisine te reluque par sa fenêtre en attendant le moment ou tu mordras d'1 cm chez elle pour te casser les couilles)
Joe Dalton a côté de moi est une grosse tafiole. J'ai inventé un nouveau jeu : le tétris du bagnard, le but étant de déplacer chaque caillou et motte de terre pour laisser la place au nouveau godet de terre emmené par le bobcat et tout ça sous un soleil de plomb. Tu déplaces la terre, chéri en ramène une couche, que tu redeplaces pour qu'il en remette à nouveau et ainsi de suite, ça fait des jolis petits tas qui se déplacent, et de jolies petites mains qui se délabrent. Et quand tu crois que c'est fini tu recommences....jusqu'à épuisement....jusqu'à ce que tu te mettes à parler aux cailloux en fait.

La veille du jour J le trou est enfin prêt, nous allons pouvoir déballer la piscine en kit et attaquer le montage (un peu comme un meuble ikea...en géant). Je me couche éreintée mais ravie de passer enfin à autre chose, Dalton c'est pas un métier facile.
Le matin un bruit d'enfer me sort du lit en sursaut, on dirait que le toit va s'envoler, que les murs vont s'écrouler. Je me jette à la fenêtre et là devant mes yeux tout juste ouverts c'est le déluge...il pleut des trombes, et le vent cet enfoiré fait un concours avec la pluie du plus gros salopard.
La moitié du jardin ressemble à Hiroshima, l'autre à New Orleans après le passage de Katrina...Je regarde le trou se remplir d'eau de pluie, je prie ma mère et toutes les personnes en qui je ne crois plus pour que les parois du trou ne s'effondrent pas.
La maison pourrait s'envoler je m'en tape, je suis obsédée par mon trou (est-ce que j'en parle à mon psy?).
Evidemment tes amis, ceux-là mêmes qui n'ont pas daigné venir casser du caillou avec toi, ont un humour de merde (on se demande bien pourquoi ce sont tes amis hein) et t'envoient des messages de soutien : "ah ben t'es contente tu l'as enfin ta piscine...d'eau boueuse!! mouahahah" "alors ça va, pas trop de pluie, tu as un fait un plouf?" "c'est aujourd'hui la pool party?" 
Tu as le choix soit tu pleures, soit tu quittes ton mari pour t'avoir écouté un soir de juin, soit tu frappes tes enfants (ils n'ont rien fait? ce n'est pas grave c'est une avance ils feront bien quelque chose un jour) soit tu fonces acheter du rescue (la pharmacienne a qui j'ai expliqué que j'étais désespérée car mon trou se remplissait d'eau boueuse doit encore chercher sur doctissimo)

Finalement l'épisode orageux n'aura duré que 2h, 2 heures durant lesquelles la moitié des baraques de la côte d'azur ont perdu leur toit, et les autres se sont fait éventrer par des arbres. Aux infos il sont parlé de TORNADE, de tempête rarissime (je te laisse cliquer sur le lien), et moi je te le demande c'était quoi la probabilité pour qu'il arrive ce genre de truc en JUILLET sur la côte d'azur, au moment même où j'ai creusé comme une connasse un trou dans mon jardin?
zéro, on est d'accord.
Bon en ce qui me concerne je vais te décevoir je n'ai  perdu ni mon toit, ni mes arbres et mon trou, certes humide, n'a pas été dévasté (j'ai conscience que la dernière phrase sortie du contexte pourrait me valoir quelques jolis visites via google).
Pour la suite évidemment il nous aura fallu plus de temps qu'indiqué sur la notice pour monter le bordel (ça t’étonne?),  j'ai perdu mes 2 neurones restantes ainsi que tout équilibre mental et dignité sur l'installation du liner. Le liner étant cette magnifique toile bleu ciel sarace de 6m sur 4 que tu es censé positionner dans le fond de la piscine. Attention il est important qu'il n'y ait AUCUN plis sinon, vu comment tout le monde m'a mis en garde la-dessus, tu dois mourir dans d'atroces souffrances c'est obligé. Franchement quand tu reçois les messages suivants sur ton téléphone, tu penses quelques instants à un complot : "surtout surtout fais gaffe aux plis!" "t'as bien lissé le liner?" "c'est important faut pas de plis hein" "ça va le liner pas trop galère t'as pas de plis?" "si tu veux des conseils pour le liner appelle-moi" "le liner c'est la merde tu verras" "oh ma pauvre le liner c'est l'enfer, evite les plis".
Autant te dire que j'ai rêvé de plis pendant 1 semaine, que j'ai parlé "pli" à toutes les personnes croisées pendant ce laps de temps (caissière, collègues, boss, même à mon psy), que j'ai eu plus peur de faire des plis que le jour de mon dépucelage et qu'à chaque fois que j'entendais le mot "liner" je faisais une crise d'asthme.
Tu devines au final si j'ai eu des plis? hashtag pierrerichardposeunliner
Ta gueule pour voir!
Je te laisse m'imaginer en train de lisser les plis de façon convulsive à 4 pattes à oilp pendant que le bassin se remplissait doucement en hurlant tous les plus beaux mots du vocabulaire charretier et jurant sur la tête de mes gosses que je ne boirais plus jamais de rosé de toute ma vie...
Evidemment j'ai croisé les doigts dans le dos en même temps que je jurais j'suis pas con! (d'où les plis peut-être)
A la tienne!!!!!

le bobcat de l'homme
après le déluge

plus vicieux qu'ikea


le liner

et là c'est le drame! (concours de plis)

mon ami le pli
(celui qui est resté) (j'ai mis 1 semaine à encaisser l'echec) 
AVANT
APRES
BAM!! 
celle là c'est une speciale dedicace pour mon troll anonyme chéri....
et t'as vu j'ai remplacé le rosé....on ne sait jamais je pourrais avoir une autre idée à la con!

edit : et si tu cherches à louer l'été prochain...tu me fais signe hein...

14 commentaires:

  1. Beau boulot!
    Mais question... Ça fait quoi si ya un ou deux plis (ou plein d'ailleurs) sur le liner? Pour chaque pli un chaton meurt??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et un orang outan avec (mais j'avoue l'orang outan je m'en tape ;) )

      Supprimer
  2. Bizarrement, la photo la plus pourrie est celle après déluge. Coïncidence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahah c'est parce que j'étais en tarin de pleurer peut-être

      Supprimer
  3. Oui mais c'est teeeeeeeellement beau et appréciable maintenant :) Ca aura bien valu le coup ... ;)

    RépondreSupprimer
  4. ça claque et pli c'est tout ! j'ai tellement honte je sors

    RépondreSupprimer
  5. #PierreRichardaunepiscinedanssonjardin ... 1. ça claque 2. ça promet ... :)
    Anaïs

    RépondreSupprimer
  6. Mais qu'est ce que tu m'as fait rire avec ton trou Roca !!!
    Tu vois, on était en phase une fois de plus : pendant que tu racontais tes histoires de trou, j'étais chez le spéléologue ;) !!
    Vivement qu'on puisse boire un rosé ensemble pour fêter ça ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mes glaires sont plus belles que les tiennes!!! ahahahah

      Supprimer
  7. et oui la planète tounre, tourne et nous on perd la boule !!!!
    Que va t-on laisser aux générations suivantes, des piscines en plastique ....

    RépondreSupprimer
  8. Elle est top ta piscine. et moi je kiffe ton blog !!! suis au taf et me marre toute seule !!!

    RépondreSupprimer
  9. " t'as plutôt envie d'aller te balader en chantant lalala sur la plage que de trier les petits des gros cailloux en criant puteputepute... parce que tu pourrais jeter les cailloux avec la terre dans un coin mais petit 1 tu n'as pas de coins, petit 2 tu as besoin des cailloux pour faire un muret (et petit 3 ta voisine te reluque par sa fenêtre en attendant le moment ou tu mordras d'1 cm chez elle pour te casser les couilles) "

    j'vais me l'imprimer pour les jours de déluge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais la voisine en vrai j'm'en balèque © :)

      Supprimer