1.3.11

A la recherche du front perdu...ou les oscars de Delajoux

Je viens de me faire les oscars (non enfin la cérémonie quoi) et je t'avoue que je suis perplexe.
Toutes ces belles femmes defigurées par la chirurgie je suis loin d'être la seule à souffrir du syndrome de Peter Pan maintenant c'est certain.
Lorsque Nicole Kidman est arrivée sur scène j'ai recraché mon boudin noir (je mange du boudin noir et alors tu pensais quoi?), comment font les américains pour ne pas voir que toutes les actrices passé la quarantaine ont quasi la même tronche, elles sont toutes Musée-grevinisées. Halle Berry, Scarlett Johanson (qui est pourtant loin de la quarantaine!) même combat. aucune expresion, aucune ride du lion, aucun front.
Que quelqu'un se dévoue et leur rende leur front!
Et attention
grande nouveauté 2011! la paralysie faciale n'est plus exclusivement féminine,
moi qui suis une grande fan de Billy Crystal la c'est carrément les pommes qui sont ressorties de ma bouche (boudin-pommes what else!) sans déconner Delajoux a de la concurrence aux US.
Musée Grevin
non je déconne c le vrai!
Mise à part ça si tu as raté la cérémonie ne te mange pas les cuticules je ne me suis jamais autant emmerdée, la pauvre Hataway, rafraichissante comme tout et excellente chanteuse, a bien tenté de faire diversion mais y'a rien eu à faire. Et puis franchement la faire changer de tenue à chaque pause pourquoi faire? si encore c'etait de jolies robes.
Mention spéciale à Nicole Kidman, encore elle qui se pointe en robe Dior, pile-poil au moment même où on découvre que c'est un gros nazi le John Galliano, chapeau bas Nini (ou kiki comme tu veux)
James Franco a eu une paralysie faciale lui aussi mais rien a voir avec la chirurgie je pense qu'il a du prendre un xanax avant, il était carrément pas présent, Paul le Poulpe aurait été plus efficace
Par dessus le marché comme si c'était pas assez chiant ringard long ils ont décidé de faire une rétrospective de tout ce qui s'est passé aux oscars depuis sa création, c'est à dire...rien
Cerise sur le cake à l'américaine, Céline Dion est venue pousser sa chansonnette sur le splendide powerpoint des décédés de l'année, putain à ce moment la c'est moi qui ai failli crever. On regrette presque qu'elle ne soit pas dans le power point.

Bref à part le magnifique court métrage d'ouverture et la venue main dans la main de Jude Law et Robert Downey Jr, bave au coin mode ON, rien à signaler les gars, une cérémonie pour neurasthéniques aurait fait l'effet d'un concert de Heavy Metal à côté.





Heureusement il y avait en coulisse l'équipe française et plus particulière Gilles Lellouche dont je suis de plus en plus fan, voici une grande et belle citation de ce dernier (je la fais mienne des a présent) :
"Je ne suis pas du bois dont on fait des connards"

16 commentaires:

  1. Bien fait de ne pas regarder alors.
    Merci pour le résumé.
    MM&I

    RépondreSupprimer
  2. Wooo putain, heureusement que t'es là pour me raconter ce qui se passe à la télé, tu me fais mon zapping gratos Taloud, t'es vraiment trop cool ;) !
    Ton titre est génial, et la citation finale est top, je l'adopte illico ...
    Bob
    PS : Billy Cristal, arghhhhhhhh, mais quelle horreur, on dirait une statue du musée Grévin !!!

    RépondreSupprimer
  3. raaaa Bob ça me donne une idée de légende pour la tof, merci mon poulet

    RépondreSupprimer
  4. @ Roca : Monseigneur est trop bon, mais je suis votre humble serviteur ;) !
    Bob

    RépondreSupprimer
  5. ahahahahhaha tain j'adore mais j'adore boudiou. Céline Dion et le powerpoint. C'est tellement bon et tellement vrai... Allez vite, édition, nouvelle diapositive !

    RépondreSupprimer
  6. pauv' Nicole, le décalage horaire toussa toussa, non mais c'est vrai non ? non bon...et donc moi j'en fait quoi de mes culottes John Galliano ?
    ça me perturbe cette histoire d'acide H. ça me pertube....j'ai l'âge tu c omprends, et franchement si c'était pas mon porte monnaie qui pleure .....pfff
    si si y a un âge à partir duquel même les mois comptent comme pour les bébés (sic)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le résumé, et tu m'as fais baver avec ton boudin noir - pommes !

    RépondreSupprimer
  8. non mais georgette entre faire disparaitre un peu une petite ride de ci de la et avoir un visage musée-grevinisé y'a un gap que tu ne serais franchir j ete connais
    (et je me connais aussi ;)))

    RépondreSupprimer
  9. bah alors en fait, les césars : c'est mieux ???

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison de manger du boudin, plein d'antioxydants. Elles devraient essayer les ricaines.

    RépondreSupprimer
  11. Allez on a Igor et Grichka en France qui sont pas mal non plus!!

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Ah non Roca ! Robert D.J il est à moi hein ! Faut pas non plus pousser le bouchon trop loin ! C'est dans mes rêves à moi qu'il va venir hein ! Jude à toi Robert à moi Okay ?! ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Abus du docteur Delajoux et consoeurs, voilà une autre manifestation du syndrome de Peter Pan. Que l'esprit du vin rouge nous en préserve !!!!

    RépondreSupprimer
  15. PS : Tu bois quoi avec du boudin aux pommes ?

    RépondreSupprimer
  16. @xoch : du vin rouge évidemment!
    @bourrique : avec un nom comme ça comment tu veux qu'il vienne vers toi?!!

    RépondreSupprimer